L'ORGUE

L'église de Zamárdi a eu un excellent orgue construit en 1786 mais malheureusement pendant la deuxième guerre mondiale les soldats soviétiques ont incendié l'orgue et ont volé les tuyaux.

L'intention de construire un nouvel orgue a été annoncée par le curé György Kocsi le 20 Aout 2006 à la consécration de la nouvelle cloche. Le projet a été commencé au printemps de 2007 avec les dirigeants de Pécsi Orgonaépítő Manufaktúra S.r.l. Le projet et la construction de l'orgue ont été réalisés en coopération avec Bertrand Cattiaux facteur d'orgue renommé dans le monde entier. Les frais de l'orgue montent a HUF 26,5 millions couverts par la paroisse de la vente des terrains, des donations des croyants de Zamárdi et des estivant. Le paiement du prix de l'orgue a été effectué le 30 Juin 2009.

Les pieces de l'orgue ont été réalisées par les facteurs de Pécs selon les plan du maître Cattiaux qui l'a harmonisé lui-même en Aout 2009. Les derniers deux rangs de tuyaux ont été construits et accordés a Pécs en 2010. On a construit dans l'orgue un registre supplémentaire decornet aussi.

Le poids de l'orgue est de 2340 kg. Orgue a sommier à registre coulissant est de systeme purement mécanique. Le moteur de soufflerie et les deux soufflets cunéiformes sont placés derriere l'orgue dans la tour. Le buffet, le console, les soufflets de l'orgue, les tuyaux en bois sont en bois de chène. Le clavier manuel est couvert d'os et de bois d'ébene. Les tuyaux en étain sont en alliage d'étain de 10 et 80%.

L'orgue a 1030 tuyaux, dont 37 de façade, 820 tuyaux intérieurs en étain, 63 tuyaux en bois, 110 tuyaux à anches. La hauteur de l'accord de l'orgue est de 415 Hz/18 °C. La construction de l'orgue a pris 6500 heures de travail. L'instrument musical est entierement produit hongrois toutes les pieces ont été réalisées dans les ateliers de Pécsi Orgonaépítő Manufaktúra S.r.l., sauf le moteur ventilateur.

La construction de l'orgue a commencé sur place le 16 juillet 2009 et a été finie le 18 Aout par le travail dévoué des experts de Pécs et des français Bertrand Cattiaux et Laurent Anen. Les références des constructeurs d'orgue français peuvent etre trouvées sur le site internet et pour les constructeurs de Pécs.

Pour la construction de l'orgue il a été nécessaire de faire des travaux supplémentaires. A cause des tremblements de terre la voute fendue a été assemblée avant la deuxième guerre mondiale par une barre en fer. Cette barre a dérangé la vue de l'orgue. Avec l'intervention du professeur János Lógó, le directeur de Pannon Freyssinet S.r.l., Máté Borbás a offert en cadeau a l'église de Zamárdi le fil en acier. L'ingénieur Tamás Woynarovich, Dr Győző Drozdy et Zsolt Sovák ont aidé à l'installation. On les remercie tous pour leur aide précieuse. A cette occasion on a du changer le pavement du choeur, les frais ont été payés des donations.

L'orgue a été consacré le 27 juin 2010 par l'éveque retraité de Székesfehérvár Dr Nándor Takács.

Le même jour on a donné deux concerts d'ouverture par les professeurs de l'Académie de Musique de Budapest: István Ruppert, László Fassang, János Pálúr ainsi que Péter Kováts, organiste. A la consécration de l'orgue et au concert les maitres français et les constructeurs d'orgue de Pécs ont pris part.

Notre orgue à Zamárdi est le premier orgue baroque français en Hongrie et en Europe centrale. Avant on a construit seulement des orgues baroques allemandes qui n'ont pas rendu possible l'interpretation des oeuvres françaises. Notre orgue est parfaite pour l'interpretation des oeuvres françaises et allemandes.

"La réalisation de l'orgue de Zamárdi est due à la passion du curé György Kocsi pour la musique et a son travail plein d'abnégation pour assurer le côté matériel du projet. On peut dire sans exagérer que l'orgue de Zamárdi ouvre une nouvelle période dans la culture d'orgue, dans la musique éclésiastique, dans l'enseignement de haut niveau et dans la viedes concerts" a dit János Pálúr professeur de l'Académie de Musique.

Cette orgue est un moment important dans la vie de la musique d'orgue de la Hongrie. Ce nouvel instrument musical est le premier en Hongrie qui est adapté à l'interpretation des pieces musicales françaises du dix-septieme et dix-huitieme siècle.

top back